Les géants japonais de la finance vont lancer une plateforme d'échange de titres

Les grandes institutions financières japonaises vont faire de la concurrence à la Bourse de Tokyo. Selon certaines sources, elles vont lancer ce mois-ci un système de négociation exclusif qui permettra des heures de marché plus longues.

La plateforme Osaka Digital Exchange sera financée par les acteurs majeurs du secteur SBI PTS Holdings, Sumitomo Mitsui Financial Group, Nomura Holdings et Daiwa Securities Group.

Selon certaines sources, la plateforme sera opérationnelle à partir du 27 juin, de 8h20 à 16h. Les investisseurs pourront procéder à des ordres d’achat et de vente d’actions et de fonds négociés en bourse.

Les géants de la finance prévoient également de lancer le premier système numérique d'échange de jetons d'authentification au Japon l'année prochaine, au plus tôt.

Ce système utilisera la technologie « blockchain » pour les grands livres distribués en ligne.

Cette initiative intervient suite à une défaillance du système de la Bourse de Tokyo en 2020, qui a entraîné une suspension du marché pendant une journée entière. Les appels en faveur de marchés alternatifs au Japon se sont multipliés depuis. Seulement environ 9 % du total des échanges boursiers du pays ont lieu sur des plateformes propriétaires.