La Corée du Sud et les États-Unis tirent à leur tour huit missiles

La Corée du Sud et les États-Unis ont tiré huit missiles sol-sol en direction de la mer du Japon en réponse aux tirs de missiles effectués par la Corée du Nord un jour plus tôt.

L'armée sud-coréenne a déclaré dimanche que la Corée du Nord avait tiré un total de huit missiles balistiques de courte portée depuis quatre endroits, dont Sunan, près de Pyongyang, en direction de l'est, sur une période de plus de 30 minutes.

L'état-major interarmées de la Corée du Sud a annoncé que les forces militaires sud-coréennes et américaines avaient lancé le même nombre de missiles ATACMS sur une période de 10 minutes à partir de 4h45 lundi matin.

Selon l'armée sud-coréenne, le tir conjoint des missiles « démontre la capacité et la position pour lancer des frappes de précision immédiates sur les origines des provocations et leurs forces de commandement et de soutien ».

Le commandement américain pour l'Indo-Pacifique a annoncé dans un communiqué que sept des missiles avaient été tirés par la Corée du Sud et un par les forces américaines.

Il a déclaré que l'alliance entre la Corée du Sud et les États-Unis reste engagée en faveur de la paix et de la prospérité dans la péninsule coréenne et dans toute la région indopacifique. Il a ajouté que l'engagement des États-Unis à défendre la Corée du Sud « reste inébranlable ».

Le président sud-coréen Yoon Suk-yeol a déclaré lundi que les menaces nucléaires et de missiles du Nord deviennent de plus en plus sophistiquées et atteignent un niveau qui pourrait menacer la paix, non seulement en Asie du Nord-Est, mais aussi dans le reste du monde.

M. Yoon a promis que le gouvernement sud-coréen répondrait fermement et sévèrement à toute provocation du Nord.

Il s'est engagé à construire une capacité de sécurité essentielle et plus pratique tout en dissuadant les menaces nucléaires et de missiles posées par le Nord.