Taïwan dévoile une réplique de la statue honorant les victimes du drame de la placeTiananmen

Un groupe de citoyens taïwanais a dévoilé samedi une réplique de la statue du « Pilier de la honte » dédiée aux victimes du drame de la place Tiananmen en 1989, à l'occasion de son 33ème anniversaire.

La sculpture originale, créée par un artiste danois, se trouvait dans le campus de l'université de Hongkong depuis 1998. Des événements commémoratifs étaient organisés chaque année devant la statue.

L'université l’a toutefois retirée en décembre dernier, suite à une série d'arrestations effectuées en vertu de la loi sur la sécurité nationale du territoire, qui vise à réprimer les activités antigouvernementales.

Avec l'autorisation de l’artiste danois, le groupe civique de Taïwan a répliqué la statue à l'aide d'une imprimante 3D.

Environ 500 participants, dont des habitants de Hongkong vivant à Taïwan, ont prié en silence durant 64 secondes, à partir de 20h09, en hommage à la date du 4 juin 1989.

Selon les organisateurs de la manifestation de samedi, des avions et des navires militaires du gouvernement qui a réprimé les étudiants et privé Hongkong de ses libertés seraient à présent déployés autour de Taïwan.

Ils estiment que si les Taïwanais souhaitent que les citoyens d'autres pays pensent à leur territoire, ils doivent se sentir concernés par le sort des victimes de la répression du Parti communiste chinois.