Hongkong interdit la veillée annuelle en hommage aux victimes de la place Tiananmen

Les autorités de Hongkong ont de nouveau empêché la tenue d'une veillée annuelle en hommage aux victimes du drame de la place Tiananmen de 1989, qui se tenait depuis des années dans le territoire chinois.

Des dizaines de milliers de personnes se rassemblaient pour cette veillée annuelle au parc Victoria et allumaient des bougies à la mémoire des victimes de ce drame meurtrier.

Samedi soir, des policiers ont bouclé l'accès au parc et ont contrôlé les effets personnels des passants dans une zone commerciale voisine.

Depuis 2020, les autorités hongkongaises ont interdit ce rassemblement annuel, invoquant les mesures prises pour la pandémie de coronavirus.

Aucun groupe n'a demandé l’autorisation de tenir un événement pour la commémoration de cette année, un groupe organisateur de la veillée annuelle ayant été contraint de se dissoudre en 2021. De nombreux militants prodémocratie ont été arrêtés ou inculpés.