Dispositifs de traduction à l’aéroport international du Kansai

Au Japon, l’aéroport international du Kansai se prépare à accueillir des touristes étrangers à partir de la semaine prochaine. Pour éviter les éventuels problèmes de communication, les employés de l’aéroport ont été dotés de dispositifs de traduction portatifs.

L’entreprise qui commercialise Pocketalk a donné 250 dispositifs à l’aéroport international du Kansai dans l’ouest du Japon, situé près des villes d’Osaka, de Kyoto et de Kobe.

Pocketalk offre des services dans 70 langues. Un utilisateur parle dans l’appareil et celui-ci génère une traduction en version audio et écrite à l’aide de l’intelligence artificielle.

Le Japon va rouvrir ses frontières aux touristes étrangers à partir du 10 juin. Le pays a fermé ses frontières aux touristes au début de la pandémie de coronavirus. Les autorités vont également assouplir les mesures frontalières liées au Covid-19 pour les passagers en provenance de pays et territoires considérés comme à faible risque.