Le parti sud-coréen au pouvoir remporte 12 des 17 élections locales

En Corée du Sud, le Parti du pouvoir au peuple, à la tête du pays, a remporté 12 des 17 élections locales, donnant un avantage à la nouvelle administration du président Yoon Suk-yeol.

Les positions de gouverneurs pour des villes importantes et en province étaient en jeu lors des élections de mercredi.

Les candidats du Parti du pouvoir au peuple ont remporté les élections municipales dans la capitale Séoul, et à Busan, la deuxième ville du pays.

Le Parti démocrate, le plus important parti d’opposition, a remporté quatre victoires, principalement dans le sud-ouest où se trouve sa base de soutien.

Il a également eu l’ascendant sur le parti au pouvoir dans la province disputée de Gyeonggi.

Lors des précédentes élections il y a quatre ans, le Parti démocrate, alors au pouvoir, avait décroché une majorité écrasante.

Ce vote avait eu lieu le jour suivant le premier sommet jamais organisé entre les États-Unis et la Corée du Nord.

Cette fois-ci, le Parti du pouvoir au peuple, qui est arrivé au pouvoir après l’élection présidentielle de mars, a conservé son élan.

La Commission sud-coréenne pour les élections nationales indique que le taux de participation était de 50,9 %, en baisse de 9,3 points et le deuxième taux le plus bas jamais enregistré pour des élections locales.