MM. Kishida et Macron conviennent d'une coopération en faveur des pays confrontés à des problèmes énergétiques et alimentaires

Le premier ministre japonais Kishida Fumio et le président français Emmanuel Macron ont convenu d'unir leurs efforts en faveur des pays confrontés à des difficultés énergétiques et alimentaires.

Les deux hommes ont eu mercredi un entretien téléphonique d'une vingtaine de minutes.

M. Kishida a prôné une étroite collaboration face à l'invasion russe de l'Ukraine, et pour la promotion d'une région indopacifique libre et ouverte. Il a précisé que l'objectif était de maintenir un ordre international fondé sur l'état de droit.

M. Macron a fait part de son intention de renforcer la coopération, notamment en matière d'économie et de sécurité nationale.

Ils ont par ailleurs convenu de la nécessité de sanctions communes contre la Russie et d'aide à l'Ukraine, de la part des pays du G7.

M. Kishida a ajouté que son gouvernement allait exhorter les nations asiatiques à unir leurs efforts pour appréhender la situation en Ukraine.

Emmanuel Macron a salué la clarté de la position du Japon sur ce dossier, ainsi que son soutien à l'Ukraine.