Huit pilotes japonais sont partis se former à Adélaïde, en Australie

Huit futurs pilotes japonais ont été envoyés en Australie par J-Air, une compagnie aérienne régionale japonaise, pour y être formés.

J-Air est une filiale de Japan Airlines qui embauche à nouveau des pilotes après un hiatus d’une dizaine d’années.

Les élèves pilotes ont rejoint Flight Training Adelaide, une école d’aviation dans la banlieue de la ville. Son directeur, Pine Pienaar, a accueilli les nouvelles recrues lors d’une cérémonie, mardi, et a déclaré que recevoir des pilotes du Japon et d’autres pays aidait au rayonnement international de la région.

Adélaïde abrite en effet toute une industrie aérospatiale florissante qui attire les pilotes du monde entier.

Nomoto Miyuki, 28 ans, est une des étudiantes envoyées par le Japon. Elle a déclaré : « Une femme pilote m’a un jour dit que le sexe n’avait pas vraiment d’importance pour apprendre à voler. Ça a été le déclic. Ici, à l’école, je rencontre des gens qui travaillent pour des compagnies aériennes de toute l’Asie, et j’échange des informations avec eux. C’est trop cool ! »

D’après J-Air, les huit candidats devront acquérir leurs compétences au cours d’une formation d’un an.

Le corps de pilotes japonais est vieillissant, et l’on craint de possibles pénuries de main-d’œuvre dans les prochaines années.