Le Japon et les États-Unis ont mené un exercice sous-marin en mer de Chine méridionale

Les Forces maritimes d'autodéfense japonaises ont déclaré avoir mené mardi un exercice conjoint avec la marine américaine en mer de Chine méridionale, déployant un sous-marin pour participer pour la première fois à un tel exercice.

Les FAD ont annoncé qu'en plus du sous-marin, deux destroyers et un avion de patrouille avaient participé à l'exercice. La marine américaine a envoyé un destroyer et un avion de patrouille.

Des exercices anti-sous-marins impliquant la poursuite d’un sous-marin naviguant en immersion auraient fait partie des manœuvres.

Il est inhabituel que les allées et venues et les activités des sous-marins soient divulguées, car leur mission consiste en des opérations de surveillance et de patrouille non détectées.

Selon les Forces maritimes, c'est la première fois que le Japon et les États-Unis mènent un exercice conjoint en mer de Chine méridionale avec un sous-marin.

Pékin renforce sa présence en mer de Chine méridionale par des moyens tels que la construction d'îles artificielles pour y installer des bases militaires.

Des observateurs disent que l'exercice conjoint était conçu pour souligner le partenariat nippo-américain et son objectif de réaliser un Indopacifique libre et ouvert, en contenant les ambitions de la Chine.