Selon Séoul, Pyongyang a tiré deux missiles balistiques

Le gouvernement sud-coréen indique que la Corée du Nord a tiré deux missiles balistiques mercredi après-midi. Le gouvernement japonais précise que les deux missiles se sont apparemment abîmés dans la mer du Japon, en dehors de la zone économique exclusive nipponne.

Selon le chef de l’état-major sud-coréen, Pyongyang a tiré deux missiles balistiques mercredi après-midi depuis des zones centrales de son territoire.

Le bureau de la présidence sud-coréenne indique que Moon Jae-in réunira son conseil pour la sécurité nationale afin de discuter de la situation.

Le gouvernement japonais a aussi réagi vivement aux tirs de missiles.

Le premier ministre Suga Yoshihide a déclaré que les derniers tirs en date de la Corée du Nord étaient scandaleux car ils menacent la paix et la sécurité du Japon et de la région. M. Suga a précisé qu’ils violaient aussi les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et a ajouté que le Japon protestait énergiquement et condamnait ces actes.

En mars, la Corée du Nord avait effectué deux tirs de ce qui semblait être des missiles de croisière. Quatre jours plus tard, Pyongyang avait tiré deux missiles balistiques de courte portée depuis la province du Hamgyong du Sud.

Lundi, Pyongyang a annoncé avoir effectué avec succès pendant le week-end, le tir d’essai d’un nouveau missile de croisière longue portée. Il explique que les missiles ont atteint leurs cibles après avoir parcouru en près de deux heures 1500 kilomètres au-dessus de la Corée du Nord et des eaux territoriales du pays.

Mardi, des officiels de haut rang du Japon, de la Corée du Sud et des États-Unis, se sont rencontrés à Tokyo pour discuter des derniers dossiers liés à la Corée du Nord. Ils ont convenu de continuer à travailler en étroite collaboration pour répondre aux actions du Nord.