Un an depuis la normalisation des liens entre les EAU et Israël

Ce mercredi, cela fait un an jour pour jour que les Émirats arabes unis et Bahreïn ont conclu des accords historiques avec Israël, normalisant leurs relations avec l’État hébreu.

Des représentants des trois pays avaient signé les accords, médiés par le président américain de l’époque, Donald Trump, à la Maison Blanche, le 15 septembre 2020.

Depuis, les liens économiques entre ces pays se sont renforcés. Entre janvier et juillet, la valeur des transactions commerciales entre Israël et les Émirats arabes unis a été multipliée par plus de 10 par rapport à la même période en 2020.

Le Soudan et le Maroc ont également accepté de normaliser leurs relations avec Israël, par le biais de l’administration pro-Israël de Donald Trump.

Par contre, en mai, les pays arabes ont condamné les frappes aériennes israéliennes sur la bande de Gaza, qui ont fait de nombreux morts parmi les civils. L’Arabie saoudite maintient fermement sa position : elle considère la résolution du conflit avec la Palestine comme un prérequis pour normaliser ses relations avec Israël.

En consolidant leurs relations, les pays arabes et Israël espèrent isoler l’Iran, mais il reste à savoir si d’autres pays arabes vont approcher Israël, alors que le pays continue à violer le droit international en occupant la Palestine.