Antonio Guterres souhaite que le monde se concentre sur l’ennemi commun : la pandémie

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a ouvert la 76ème session de l’Assemblée générale des Nations unies. Il a déclaré que les dirigeants de la planète se rassemblaient sur fond de grand défi et de division.

L’an dernier, la pandémie a forcé les participants à se réunir en ligne. Cette année plus de 100 chefs d’État ou de gouvernement se rendent à New York.

M. Guterres leur a dit que les conflits opposant les habitants de la planète devaient cesser et qu’il était temps de se concentrer sur le combat contre l’ennemi commun de l’humanité, la pandémie.

Les dirigeants devraient discuter de la distribution des vaccins contre le coronavirus. Ceux des pays connaissant des pénuries de vaccin ont accusé ceux des pays riches de les accumuler.

Ils aborderont aussi le dossier du changement climatique. Certains dirigeants sont pressés de définir des objectifs de réduction des émissions plus ambitieux. Les responsables de l’ONU espèrent que les discussions donneront le ton pour la Conférence onusienne sur le changement climatique. Ces rencontres commenceront le mois prochain.