De nouveaux missiles nord-coréens pourraient menacer le Japon

Le ministre nippon de la Défense, Kishi Nobuo, indique que la paix et la sécurité du Japon pourraient être menacées, si le rapport de la Corée du Nord sur ses nouveaux missiles de croisière s’avère vrai.

M. Kishi s’est adressé à la presse mardi au sujet des rapports des médias nord-coréens mentionnant que les missiles de croisière avaient bien atteint leur cible à 1500 km lors de tests menés pendant le week-end.

M. Kishi s’est dit inquiet et a déclaré que le Japon continuerait à collaborer étroitement avec les États-Unis et la Corée du Sud, pour surveiller les manœuvres militaires de Pyongyang.

Un expert a souligné que si les rapports concernant les missiles sont vrais, et s’ils ont bien parcouru 1500 km, cela signifie que la majorité du territoire nippon est à leur portée. Cette arme représenterait donc une nouvelle menace.

Un journaliste a demandé à M. Kishi si la menace augmentait. Le ministre a répondu qu’étant donné la nature du problème, il préférait s’abstenir de commenter des informations spécifiques.