ONU : plus d’un milliard de dollars d’aides débloqué pour l’Afghanistan

L’ONU a organisé une conférence sur la crise humanitaire en Afghanistan au cours de laquelle les participants se sont engagés à donner plus d’un milliard de dollars.

Des représentants des États du monde entier ont pris part à cette conférence ministérielle qui a eu lieu lundi à Genève.

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a déclaré que les Afghans faisaient face à la « période la plus précaire » après des décennies de guerre et de souffrances.

Il a déclaré : « Il ne s’agit pas de ce que l’on va donner au peuple afghan, mais de ce qu’on lui doit. »

Le haut commissaire de l’ONU pour les réfugiés, Filippo Grandi, s’est adressé aux participants par vidéo conférence depuis Kaboul. Il a alerté sur le risque imminent de déplacement d’un grand nombre d’Afghans.

Au cours de la réunion, les États-Unis se sont engagés à fournir près de 64 millions de dollars d’aide humanitaire supplémentaire, mais le représentant américain a exprimé des doutes sur le contrôle du pays par les Talibans, et affirmé que selon certaines informations, le groupe empêchait la livraison des aides.

Pour le délégué chinois, la communauté internationale peut jouer un rôle dans la reconstruction pacifique de l’Afghanistan, en respectant la souveraineté du pays. Pékin s’est engagé à envoyer de la nourriture, des vaccins et d’autres biens de première nécessité.

Le Japon a quant à lui annoncé qu’il était prêt à mettre 65 millions de dollars d’aide sur la table.