Le gouvernement japonais souhaite aider des personnes évacuées d’Afghanistan arrivées au Japon

Le gouvernement japonais s’interroge sur la meilleure façon possible de venir en aide aux personnes évacuées qui arrivent dans le pays en provenance d'Afghanistan, tout en essayant de prendre connaissance de leurs attentes.

Quatre personnes évacuées d'Afghanistan sont arrivées au Japon par avion dimanche. Elles font partie des 10 personnes qui ont fui l'Afghanistan par voie terrestre vers le Pakistan voisin. Le groupe comprend deux employés afghans de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et des membres de leur famille.

Le ministère japonais des Affaires étrangères a délivré des visas de séjour de courte durée aux quatre Afghans et a pris en charge leurs billets d'avion pour le Japon. Les responsables du ministère précisent que les quatre personnes se trouvent actuellement en quarantaine, et ce pour une période de 14 jours, en raison de la pandémie de coronavirus. Leurs tests sont négatifs. Aucun problème de santé n'a par ailleurs été signalé. Les six autres personnes devraient arriver au Japon lundi.

Lundi, le porte-parole du gouvernement, Kato Katsunobu, a fait savoir que si ces personnes souhaitent quitter le Japon pour un pays tiers, le gouvernement traitera chaque cas individuellement.

Le gouvernement étudiera attentivement les moyens de leur venir en aide si leur souhait est de rester au Japon, a-t-il conclu.