Les ministres des Finances du G7 veulent parvenir à un accord fiscal mondial d’ici octobre

Les ministres des Finances du Groupe des Sept se sont engagés à collaborer étroitement afin de parvenir à un accord final sur les nouvelles règles fiscales mondiales d’ici le mois d’octobre.

Leur objectif est de réduire l’évasion fiscale des entreprises qui déplacent leurs bénéfices vers des juridictions à faible taux d’imposition.

La réunion s’est tenue en ligne. Le ministre japonais des Finances, Aso Taro, était au nombre des participants.

Ils ont échangé leurs points de vue sur l’élaboration de nouvelles règles qui mettraient fin à la rivalité entre les pays et territoires pour offrir les taux d’imposition les plus bas.

Les ministres ont également réglé les questions en suspens afin d’ouvrir la voie à un accord final.

134 pays et régions ont accepté le cadre. Ils souhaitent adopter un taux d’imposition d’au moins 15 %.

Six pays, dont l’Irlande, s’opposent à la réforme. Ils proposent des taux d’imposition plus faibles pour attirer les entreprises.

Les membres du G7 espèrent rallier ces pays à leur cause avant la conclusion de l’accord final.

M. Aso a déclaré : « Les discussions de dernière minute sont cruciales et l’optimisme n’est pas permis avant octobre. »

Il a ajouté qu’il pense que la probabilité d’un accord conforme à l’orientation actuelle a augmenté.