Un troisième candidat se lance dans la course à la présidence du PLD

Un troisième candidat s’est officiellement engagé dans la course à la présidence du Parti libéral démocrate, le PLD au pouvoir au Japon. Le scrutin se tiendra à la fin du mois et permettra de désigner le prochain premier ministre du pays.

La dernière candidature en date est celle de Kono Taro, ministre de la Réforme administrative et par ailleurs en charge de la campagne de vaccination au Japon.

M. Kono a déclaré : « Comme dirigeant, je veux prendre en compte les préoccupations de la population, échanger avec les gens et adresser des messages clairs. Nous devons unir nos efforts pour surmonter la crise à laquelle nous sommes confrontés ».

M. Kono a été élu huit fois à la Chambre basse. Il a occupé plusieurs postes ministériels, dont ceux de ministre des Affaires étrangères et de ministre de la Défense.

Deux autres candidats ont fait part de leur intention de se présenter. Il s’agit de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Kishida Fumio, et de l’ancienne ministre de la Gestion publique, Takaichi Sanae.

Ils pourraient être rejoints par l’ancien ministre de la Défense, Ishiba Shigeru, voire par une autre ancienne ministre de la Gestion publique, Noda Seiko.

La campagne officielle pour l’élection du 29 septembre doit commencer le 17 septembre.