L’AIEA examine le projet du rejet de l’eau traitée de la centrale Fukushima Dai-ichi

L’Agence internationale de l’énergie atomique va déployer au Japon dès la fin de l’année une équipe d’experts pour examiner le projet de rejet d’eau traitée de la centrale nucléaire endommagée Fukushima Dai-ichi.

Les responsables de l’AIEA, dont la cheffe du département de la sûreté et de la sécurité nucléaires, Lydie Evrard, se sont rendus au Japon pour discuter du projet avec les agences et ministères concernés. Ils ont visité la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi.

Mme Evrard a indiqué que leur visite au Japon avait été très constructive et productive.

Le gouvernement nippon prévoit de diluer l’eau traitée contenant du tritium radioactif à des niveaux inférieurs aux normes nationales, et de commencer à la rejeter dans environ deux ans.

L’équipe de l’AIEA va examiner l’eau qui sera rejetée. Elle se penchera sur la pertinence du projet de rejeter l’eau dans l’océan et l’impact possible sur l’environnement avant de rédiger un rapport.