Le variant Eta du coronavirus confirmé au Japon 

Selon le ministère nippon de la Santé, 18 cas du variant Eta du coronavirus ont été confirmés au Japon. C’est la première fois que ce type de contamination est constaté au Japon.

Le variant Eta a initialement été détecté en Grande-Bretagne en décembre 2020. L’Organisation mondiale de la santé l’a ajouté en mars à sa liste de variants préoccupants, ou VOC.

Le ministère indique que les 18 cas ont été détectés par le biais d’analyses génétiques d’échantillons provenant de personnes qui ont été testées positives dans les stations de quarantaine après leur arrivée au Japon entre décembre l’an dernier et le 3 septembre.

Les analyses ont été menées par l’Institut national des maladies infectieuses.

Selon un site internet qui enregistre les séquences génétiques du coronavirus, le variant Eta a été constaté dans plus de 70 pays, principalement aux États-Unis et en Europe.