Organisation d’un défilé à Pyongyang en présence de Kim Jong-un

La Corée du Nord fait défiler ses forces paramilitaires et de sécurité publique pour l’anniversaire de la fondation du pays.

Selon des médias d'État nord-coréens, le défilé a débuté jeudi à minuit sur la place Kim Il-sung, à Pyongyang.

Les Gardes rouges des ouvriers et paysans étaient notamment présents. Aucun rapport ne précise que l'Armée du peuple participait à l’événement.

Le dirigeant Kim Jong-un a assisté au défilé en compagnie d’autres hauts responsables. Il ne semble toutefois pas avoir prononcé de discours.

Sur les photos publiées par le journal Rodong Sinmun du Parti des travailleurs au pouvoir, aucun missile balistique ou matériel militaire d’importance n’est visible.

L'économie de la Corée du Nord serait en berne, le pays ayant fermé ses frontières et réduit les échanges commerciaux en raison de la propagation du coronavirus.

Ce défilé apparaît comme une initiative visant à renforcer l'unité nationale en mobilisant la population pour faire face à la crise.