Takaichi Sanae se présente officiellement à la présidence du PLD

L’ancienne ministre japonaise des Affaires internes, Takaichi Sanae, a officiellement annoncé sa candidature pour la présidence du PLD, le Parti libéral démocrate au pouvoir, dans la course à la succession du premier ministre Suga Yoshihide.

Mercredi, lors d’une conférence de presse, Mme Takaichi a indiqué que la mission prioritaire de l’État était de protéger la vie de ses citoyens et ses ressources ainsi que son territoire, ses eaux, son espace aérien, sa souveraineté et son honneur. Elle a promis de se dévouer corps et âme à cette mission.

Elle a aussi présenté sa politique économique, nommée « Sanaenomics », pour la reconstruction de l’économie et la promotion de la croissance. Elle a fait allusion à des assouplissements monétaires et à des investissements audacieux sur la gestion des crises et la croissance.

Mme Takaichi est connue pour avoir des convictions politiques semblables à celles de l’ancien premier ministre Abe Shinzo. C’est la deuxième personne à avoir officiellement annoncé sa candidature à la présidence du parti après l’ancien ministre des Affaires étrangères, et chef du bureau politique du PLD, Kishida Fumio.

Mercredi, M. Kishida a dévoilé un plan pour la mise en place d’un fonds d’environ 90 milliards de dollars, au profit de la compétitivité scientifique et technologique. Il a aussi indiqué qu’il nommerait un ministre en charge de la sécurité économique pour renforcer les investissements dans les semi-conducteurs et autres technologies de pointe.

Le ministre de la Réforme administrative, Kono Taro, a rendu visite à M. Abe mercredi pour lui faire part de son désir d’entrer dans la course. Après une rencontre de 20 minutes, M. Kono a refusé de révéler aux journalistes le contenu de leur conversation.

La course à la présidence du PLD du 29 septembre devrait être suivie d’une élection à la Chambre basse, disputée par le parti et son nouveau président.