Le Japon prolonge l’état d’urgence

Le gouvernement japonais prévoit de prolonger jusqu’au 30 septembre l’état d’urgence dans 19 préfectures, dont Tokyo et Osaka, pour lutter contre le coronavirus.

Cette décision survient alors que doivent expirer le 12 septembre l’état d’urgence imposé à 21 préfectures et les mesures de « quasi-urgence » dans 12 autres.

Parmi les préfectures sous état d’urgence, Miyagi et Okayama changeront de catégorie et observeront les mesures de quasi-urgence.

Les mesures de quasi-urgence devraient être conservées dans six préfectures jusqu’au 30 septembre et devraient être levées dans les préfectures de Toyama, Yamanashi, Ehime, Kochi, Saga et Nagasaki.