Arrestation à Hongkong de militants pro-démocratie

La police de Hongkong a arrêté quatre membres d'un groupe pro-démocratie qui organisait des veillées annuelles pour les victimes de la répression de la place Tiananmen en 1989.

La police de Hongkong a annoncé mercredi l'arrestation de quatre hauts responsables de l'Alliance de Hongkong en soutien aux mouvements patriotiques démocratiques de Chine. La vice-présidente du groupe, Chow Hang-tung, faisait partie des quatre.

Les responsables de la police affirment que le groupe n'a pas fourni les informations qu'ils avaient demandées dans les délais. Ils disent que cet acte peut constituer une violation de la loi chinoise sur la sécurité nationale pour Hongkong.

L'alliance avait reçu l’interdiction d'organiser ses veillées à Tiananmen l'année dernière et cette année.

Les dirigeants du groupe, dont Lee Cheuk-yan, ont été emprisonnés pour avoir organisé des rassemblements sans autorisation.

L'alliance semble être sur le point de rejoindre la liste des syndicats pro-démocratie et des organisateurs de manifestations à Hongkong qui ont été contraints de se dissoudre.