Critères proposés pour la levée de l’état d’urgence

Le comité consultatif du gouvernement japonais sur le coronavirus a déclaré mercredi que l'impact de la pandémie sur le système médical devrait être un facteur clé pour décider de lever ou non l'état d'urgence.

Le groupe d'experts a présenté au gouvernement un nouvel ensemble de propositions pour lutter contre la pandémie. L'état d'urgence est actuellement en vigueur à Tokyo et dans 20 autres préfectures jusqu'au 12 septembre.

Le panel a déclaré qu'une décision du gouvernement de lever l'état d'urgence devrait être basée sur la condition préalable que les nouveaux niveaux d'infection aient diminué régulièrement pendant environ deux semaines.

Les experts ont ajouté qu'il faudrait mettre davantage l'accent sur l'évaluation de la charge pesant sur les services médicaux. Ils ont conseillé d'examiner l'impact sur les patients atteints du Covid-19 ainsi que sur ceux qui recherchent des soins médicaux généraux.

Les experts ont déclaré que les décisions du gouvernement devraient être prises avec prudence, en tenant compte de la possibilité que les infections réapparaissent après la levée de l'état d'urgence.

Le panel a déclaré qu'il proposerait un nouvel ensemble de critères en réponse à la situation pandémique alors que les niveaux de vaccination continuent d'augmenter.