Le gouvernement japonais envisage de prolonger l’état d’urgence dans certaines régions

Le gouvernement japonais est en train de préparer la probable prolongation de l’état d’urgence lié au coronavirus dans plusieurs préfectures du pays, notamment la zone du Grand Tokyo.

La mesure devait initialement prendre fin le 12 septembre à Tokyo, Osaka et dans 19 autres préfectures. Douze autres sont aussi en état de quasi-urgence jusqu’à dimanche.

Des responsables du gouvernement discutent de la possibilité de prolonger l’état d’urgence, étant donné le nombre toujours élevé de patients dans un état grave et le fardeau qui continue à peser sur le système médical, malgré la baisse du nombre de cas par jour.

Les autorités envisagent aussi de passer à la quasi-urgence dans des préfectures où l’état d’urgence devrait être levé.

Le premier ministre, Suga Yoshihide, et les membres du Cabinet impliqués dans la lutte contre le Covid-19 vont finaliser leurs plans ce mercredi et consulter un panel d’experts dès jeudi.