Myanmar : le Gouvernement de l’unité nationale appelle à la révolte contre la junte militaire

Au Myanmar, les opposants du gouvernement militaire ont appelé à la révolte contre l’armée qui s’est emparée du pouvoir lors d’un coup d’État en février dernier.

Duwa Lashi La, le président par intérim du Gouvernement de l’unité nationale, ou NUG, une formation prodémocratie, a publié un discours sur internet mardi.

Il affirme que l’armée du Myanmar commet des crimes de guerre atroces et menace, arrête et tue des gens. Il déclare que le NUG lance une guerre défensive contre l’armée.

LE NUG comprend des membres actuellement détenus du gouvernement d’Aung San Suu Kyi, qui a été renversé par les militaires, ainsi que des représentants de milices ethniques.