Le gouvernement envisage de prolonger l’état d’urgence

Le gouvernement japonais devrait décider de prolonger ou non l’état d’urgence lié au coronavirus en se basant sur la progression de la campagne de vaccination et sur la situation des services de soins médicaux.

Tokyo, Osaka et 19 autres préfectures sont placées en état d’urgence jusqu’au 12 septembre. Des mesures de quasi-urgence sont en vigueur dans douze autres préfectures jusqu’à la même date.

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus dans l’Archipel a récemment diminué. Mais le nombre de cas graves reste élevé.

Le gouvernement examine des facteurs tels que la progression de sa campagne de vaccination, l’état du système de santé et le nombre de patients atteints du coronavirus qui restent chez eux en attendant d’être hospitalisés.

Le premier ministre Suga Yoshihide devrait rencontrer mardi les ministres de son Cabinet, notamment Nishimura Yasutoshi, en charge de la réponse au coronavirus. Le gouvernement devrait prendre une décision concernant les mesures d’urgence plus tard cette semaine après avoir consulté des experts.

Le gouvernement a fait l’ébauche de directives de bases pour l’utilisation proposée des certificats de vaccination et des « passeports vaccinaux ».

Selon cette ébauche, les deux devraient être couramment utilisés pour les services fournis par des entreprises privées.