Les athlètes des Jeux paralympiques quittent le Japon

Les para-athlètes et les membres du personnel retournent dans leur pays à la suite de la clôture des Jeux paralympiques de Tokyo, dimanche.

Lundi, plus de 2000 personnes ayant pris part aux Jeux ont quitté le pays via l'aéroport de Narita, dans la préfecture de Chiba, près de Tokyo.

De nombreux volontaires des Jeux de Tokyo originaires de Chiba n'ont pas eu l'occasion de participer car les épreuves se sont déroulées pour la plupart sans spectateurs. Ils ont fait leurs adieux aux équipes par le biais d'un écran dans le hall des départs.

Les volontaires pouvaient télécommander de petits robots pour dire merci aux athlètes. Certaines personnes ont reçu des médailles en origami qui avaient été pliées par les bénévoles.

Un joueur de badminton français a déclaré que les Japonais demandaient toujours, avec le sourire, si les athlètes avaient besoin de quelque chose et il a trouvé cela formidable. Il a ajouté : « J'espère que dans mon pays, en 2024, nous aurons la même chose ». Il a remercié le Japon pour avoir organisé les Jeux dans une situation difficile avec le coronavirus.

Le comité d'organisation a fait état de six nouvelles infections lundi. L'une d'entre elles était une personne étrangère en lien avec les Jeux. Les cinq autres étaient des contractuelles.

Le nombre total de cas d'infection confirmés parmi les personnes impliquées dans les Jeux paralympiques s'élève à 306.