Le portrait d’un médecin japonais en Afghanistan a été effacé 

En Afghanistan, un portrait honorant un médecin japonais qui a contribué pendant de nombreuses années à la reconstruction du pays a été effacé et remplacé par des mots saluant apparemment le régime taliban.

Une équipe de la NHK a confirmé dimanche que le portrait de Nakamura Tetsu, peint sur un mur à Kaboul, a été recouvert de peinture blanche.

La peinture originale a été créée en sa mémoire par les membres d'un groupe civique local. M. Nakamura a été abattu en décembre 2019 par un groupe armé alors qu’il se déplaçait en voiture dans la ville de Jalalabad, dans l’est de l’Afghanistan.

Ce portrait représentait M. Nakamura de profil, avec des fleurs de cerisiers et un poème dédié au médecin, avec en arrière-plan le drapeau japonais.

Son visage et le poème ont été recouverts de peinture blanche et un slogan a été inscrit, félicitant le peuple afghan pour « l’indépendance » du pays.

Sur des murs à proximité, les mots suivants ont été inscrits : « notre nation a vaincu les États-Unis. Fin de l’occupation et début de l’indépendance. » 

Il reste à savoir qui a effacé ce portrait.