L’OMS s’inquiète du retard pris par la vaccination contre le Covid-19 en Afrique

L’Organisation mondiale de la santé s’inquiète du retard pris dans la vaccination contre le coronavirus en Afrique.

Selon l’OMS, 42 des 54 pays africains ne parviendront pas à réaliser l’objectif fixé de vacciner au moins 10 % de leur population d’ici la fin du mois de septembre.

La directrice régionale de l’organisation pour l’Afrique, Matshidiso Moeti, a annoncé jeudi, lors d’une conférence de presse en ligne, que moins de 3 % de la population africaine était entièrement vaccinée. Elle a précisé que ce chiffre est à comparer aux plus de 50 % dans l’Union européenne et aux États-Unis.

Elle a évoqué la nécessité de fournir suffisamment de doses à l’Afrique et a déclaré que les pays africains devaient aller de l’avant avec leurs projets de vaccination rapide de leur population.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a appelé à l’égalité vaccinale au niveau mondial, suggérant que la propagation des contaminations dans les pays à faible revenu pourrait favoriser la mutation du virus et affecter le monde entier.