Le chef de la diplomatie chinoise appelle les États-Unis à rétablir les liens

Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré que son chef de la diplomatie a appelé les États-Unis, lors de discussions en ligne avec un envoyé américain, à travailler pour renforcer les liens bilatéraux.

Yang Jiechi, un membre du Bureau politique du Parti communiste chinois, a rencontré en ligne jeudi l’envoyé spécial états-unien pour le climat, John Kerry. M. Kerry se trouve actuellement dans la ville chinoise portuaire de Tianjin.

D’après le ministère chinois des Affaires étrangères, M. Yang a fait savoir à M. Kerry que Pékin est ouvert à la coopération avec les États-Unis sur les changements climatiques. Cependant, le ministère a ajouté que M. Yang a fait part de la ferme opposition de Pékin à l’ingérence des États-Unis dans les affaires intérieures de la Chine. M. Yang a déclaré que ces initiatives états-uniennes mettent en sérieuse difficulté les relations bilatérales.

Les deux pays sont en désaccord sur des dossiers, notamment concernant Hongkong et la région autonome ouïgoure du Xinjiang.

Selon le ministère, M. Yang a aussi fait savoir à M. Kerry qu’il espère que les États-Unis corrigeront leur mauvais comportement et travailleront avec la Chine pour restaurer leurs liens dans les meilleurs délais.

M. Kerry exhorte la Chine à accélérer ses efforts pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre à l’approche de la conférence onusienne sur le climat connue sous le nom de COP 26, qui aura lieu en novembre à Glasgow, en Écosse.

Néanmoins, la Chine exhorte les États-Unis à faire des concessions pour rétablir suffisamment leurs relations, de sorte que Pékin accepte de coopérer sur les changements climatiques.