France : Google fait appel d'une amende de 600 millions de dollars

Les responsables de Google font appel après s’être vu infliger une amende de 600 millions de dollars par les autorités françaises pour utilisation de contenus d’informations sur les sites internet du groupe. Pour le géant américain, l'amende de 600 millions de dollars ne reflète pas ses efforts pour dédommager les éditeurs originaux.

Les responsables de Google ont déclaré être en lien avec les organes de presse concernés pour parvenir à un accord qui mette le groupe en conformité avec une nouvelle loi française entrée en vigueur en 2019.

Selon ce texte, toute entreprise du domaine des nouvelles technologies doit maintenant payer pour les contenus d'actualités diffusés sur ses plateformes.

En 2020, les autorités de régulation françaises ont exhorté le géant américain à négocier une compensation appropriée avec les agences de presse.

L'organisme de surveillance antitrust a finalement jugé que Google n’avait pas agi de bonne foi et lui a infligé une amende.

Pour les responsables de Google, le jugement rendu repose principalement sur des négociations qui ont eu lieu avant la fin du mois de septembre dernier. Selon eux, depuis lors, les discussions ont progressé.