Kishi Nobuo s'engage à renforcer les liens de défense avec les pays insulaires du Pacifique

Le ministre japonais de la Défense, Kishi Nobuo, a déclaré que Tokyo envisageait un renforcement de la coordination avec les nations insulaires du Pacifique. L’objectif est de faire que la région Indo-Pacifique soit une région libre et ouverte.

Kishi Nobuo s’exprimait lors d’une réunion en ligne des ministres de la Défense de 13 pays du Pacifique, dont la Papouasie-Nouvelle-Guinée, Fidji et Tonga. Cette réunion avait lieu pour la première fois. Elle a été organisée à la demande du ministère japonais de la Défense.

Kishi Nobuo a déclaré que la région Pacifique doit relever de nouveaux défis tels que l'impact social et économique du coronavirus, la menace du changement climatique et des catastrophes naturelles, et la concurrence de l'autoritarisme.

Faisant apparemment référence à la présence maritime croissante de Pékin, il a fait valoir que les nations de la région devraient plus que jamais renforcer leurs liens.

Kishi Nobuo s’est dit déterminé à contribuer activement au renforcement des liens avec les nations insulaires du Pacifique et de la région indopacifique libre et ouverte.

Les participants ont confirmé leur volonté de promouvoir la coopération dans le domaine de la défense, notamment par le biais d’escales de navires des Forces d'autodéfense japonaises.