L’Afghanistan pourrait bientôt avoir épuisé ses stocks de nourriture

Ramiz Alakbarov, coordinateur humanitaire des Nations unies pour l'Afghanistan, a déclaré que les stocks de nourriture conservés dans ce pays par le Programme alimentaire mondial pourraient être épuisés dès ce mois de septembre.

M. Alakbarov a expliqué mercredi, lors d'une conférence de presse en ligne depuis Kaboul, que les Nations unies avaient besoin d'au moins 200 millions de dollars pour pouvoir fournir de la nourriture aux personnes les plus vulnérables.

Toujours selon M. Alakbarov, « plus de la moitié des enfants afghans ne savent pas s'ils auront un repas ce soir ». Il a appelé les autres pays à fournir une aide immédiate.

L'UNICEF, le Fonds des Nations unies pour l'enfance, a par ailleurs précisé qu'environ 10 millions d'enfants afghans avaient besoin d'une aide humanitaire pour survivre.

Il estime qu'un million d'enfants de moins de cinq ans pourraient souffrir de malnutrition aiguë sévère, potentiellement mortelle, si la tendance actuelle se poursuivait.

Un homme qui a fui l'Afghanistan pour se réfugier au Pakistan voisin a déclaré à l'agence de presse Reuters qu'aucun emploi n'était disponible et que les enfants avaient faim.

« Une catastrophe humanitaire se profile » en Afghanistan, s’est inquiété mardi dans un communiqué le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres.