La princesse Mako va épouser Komuro Kei en fin d’année

Au Japon, la princesse Mako devrait épouser son camarade de classe de l’université, Komuro Kei, d’ici la fin de l’année.

D’après des sources proches de la famille impériale, le couple devrait enregistrer leur union en fin d’année. Cette décision intervient alors que M. Komuro prévoit de commencer à travailler pour un cabinet d’avocats dans l’État américain de New York.

D’après les sources, aucune des cérémonies habituelles lors du mariage d’un membre de la famille impériale ne sera organisée, pas même celle des fiançailles. La princesse aurait aussi décliné l’argent auquel elle avait droit.

Le prince héritier Akishino, le père de la princesse Mako, avait déclaré en novembre dernier que les parents respecteraient le souhait de leurs enfants de se marier, soulignant que la Constitution japonaise stipulait que le mariage ne pouvait avoir lieu qu’avec le consentement des deux époux.

M. Komuro a publié en avril un document afin d’expliquer en détail les difficultés financières de sa famille. Il a affirmé son intention de fournir l’argent nécessaire pour résoudre le problème.