Le nombre de cas graves de Covid-19 continue d’augmenter au Japon

Les autorités japonaises ont confirmé plus de 17 000 nouveaux cas de Covid-19 dans l’Archipel mardi. Le nombre de patients gravement malades a atteint un niveau record pour la 19ème journée consécutive.

Le nombre de patients sous respirateur artificiel ou traités dans une unité de soins intensifs était de 2110, soit 35 de plus que lundi.

Lors d’une conférence de presse mardi, le ministre de la Santé Tamura Norihisa a déclaré : « Quand le nombre d’infections augmente considérablement, le nombre correspondant de cas graves augmente lui aussi plus tard. Nous ne nous attendons pas à ce que le nombre diminue dans un proche avenir. »

Les hôpitaux sont surchargés et de nombreuses personnes présentant des symptômes légers n’ont pas d’autre choix que de rester chez elles. Mais certaines n’obtiennent pas les soins nécessaires quand leur état de santé se dégrade.

Un homme dans la vingtaine qui avait été testé positif le 16 août a été découvert mort chez lui deux jours après. La cause présumée du décès est une pneumonie. Un médecin avait déterminé plus tôt que son hospitalisation n’était pas nécessaire.

Les administrations locales mettent en place des installations où de l’oxygène peut être administré aux patients attendant d’être hospitalisés.

Par ailleurs, des chercheurs à l’Université médicale et dentaire de Tokyo indiquent que la nouvelle mutation N501S du variant Delta a été identifiée au Japon pour la première fois. Seuls huit cas ont été rapportés ailleurs.