Hossain Rasouli, para-athlète afghan, a pu participer à l’épreuve de saut en longueur

Hossain Rasouli, l’un des deux athlètes afghans à concourir aux Jeux paralympiques, a pris part à l’épreuve masculine de saut en longueur ce mardi.

Hossain Rasouli et sa compatriote Zakia Khudadadi avaient tout d’abord abandonné l’espoir de participer aux Jeux paralympiques, après que leur comité paralympique local leur avait indiqué qu’il n’y avait pas moyen de voyager en sécurité.

Ils ont finalement pu évacuer et arriver au Japon via la France samedi.

M. Rasouli, qui a perdu son bras gauche lors de l’explosion d’une mine, avait d’abord prévu de courir le 100 mètres, mais il est arrivé trop tard au Japon pour se joindre à l’épreuve et a donc participé au saut en longueur.

Lorsque le drapeau afghan est apparu sur un écran, il a placé sa main droite sur son cœur et salué de la main en souriant.

Rapide et bien calculé, le troisième saut de l’athlète à 4,46 mètres était remarquable, mais ne lui a pas permis d’être sélectionné pour les quarts de finale.

Zakia Khudadadi devrait quant à elle participer jeudi à la compétition de taekwondo dans la catégorie des femmes de 44 à 49 kg.