Le ministère de la Défense demande un budget de 50 milliards de dollars pour 2022

Le ministère japonais de la Défense a finalisé une demande de budget pour l’année fiscale 2022, pour un montant de près de 50 milliards de dollars, soit environ 5470 milliards de yens, lors d’une réunion en ligne mardi.

Le chiffre est en baisse de quelque 91 millions de dollars par rapport à ce que le ministère avait demandé en 2021.

La proposition budgétaire inclut environ 92 millions de dollars destinés à l’achat de deux bateaux, pour transporter des personnes et du matériel vers les îles isolées du sud-ouest de l’archipel nippon, alors que la Chine étend sa présence maritime.

Les fonds devraient aussi couvrir la conception de jets de combats de prochaine génération, ainsi que du moteur des appareils. Ils devraient également servir à mener des recherches sur les technologies de l’intelligence artificielle pour permettre à des constellations de satellites de localiser et de suivre des missiles.

Le ministère prévoit d’investir massivement dans des technologies stratégiques, notamment dans des drones sous-marins pour la surveillance maritime, et des drones stationnaires en hauteur pour détecter et suivre des missiles aux trajectoires irrégulières.