Les États-Unis annoncent la fermeture temporaire de l’ambassade américaine à Kaboul

Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a annoncé la fermeture temporaire de l’ambassade des États-Unis à Kaboul.

Lors d’une conférence de presse lundi, M. Blinken a confirmé que le personnel de l’ambassade avait été relocalisé à Doha au Qatar, suite au retrait complet des troupes américaines d’Afghanistan.

Il a défendu la décision de suspendre les opérations de l’ambassade, en la qualifiant de « mesure prudente » étant donné l’environnement sécuritaire incertain et la situation politique du pays.

M. Blinken a ajouté que la mission militaire des États-Unis en Afghanistan était terminée, et qu’une nouvelle mission diplomatique commençait.

D’après le secrétaire d’État, il reste en Afghanistan moins de 200 expatriés américains et associés locaux désireux d’évacuer.

Il a souligné que les États-Unis continueraient à aider les Américains et autres personnes bloqués en Afghanistan, et à veiller à protéger les droits des femmes.