Une mutation du variant Delta détectée au Japon

Un groupe de chercheurs japonais a indiqué avoir découvert une mutation du variant Delta du coronavirus pour la première fois au Japon.

L’équipe, dirigée par le professeur associé Takeuchi Hiroaki à l’hôpital universitaire médical et dentaire de Tokyo, a annoncé cette découverte lundi.

Selon le groupe, la mutation a été décelée chez un patient contaminé au variant Delta, qui s’est rendu à l’institut à la mi-août.

Les chercheurs indiquent que l’analyse génétique a révélé la mutation N501S.

D’après eux, seulement huit cas de cette mutation ont été rapportés à l’extérieur du Japon.

La mutation N501S ressemble à la variation N501Y du variant Alpha, initialement détecté en Grande-Bretagne. Selon les chercheurs, il reste à savoir si la plus récente mutation découverte a un impact sur la transmissibilité du virus. Ils prévoient de l'examiner davantage.

Selon M. Takeuchi, tous les efforts devraient être menés pour endiguer la propagation du coronavirus, car davantage de contaminations pourraient provoquer l’apparition de nouveaux variants dans le pays.

Il a aussi exhorté à utiliser des analyses génétiques pour renforcer la surveillance du virus.