Selon l’AIEA, les activités auraient repris sur le site nucléaire de Yongbyon en Corée du Nord

L’Agence internationale de l’énergie atomique, l’AIEA, est préoccupée par les signaux d’une reprise des activités du réacteur nucléaire de Yongbyon, en Corée du Nord.

Vendredi, l’agence des Nations unies pour le nucléaire a publié son dernier rapport sur les programmes de développement nucléaire de Pyongyang.

Le rapport souligne que « depuis début juillet 2021, il y a des signes, comme le rejet d’eau de refroidissement, qui correspondent à ceux d’un réacteur actif. »

Il est précisé que ce type d’activité n’a pas été remarqué de début décembre 2018 à début juillet 2021.

L’AIEA note aussi qu’une centrale thermique à vapeur sur le site nucléaire de Yongbyon a fonctionné pendant environ 5 mois, de mi-février 2021 à début juillet 2021, soit une période conforme au temps nécessaire au traitement du combustible usé.

L’agence conclut que la poursuite du programme nucléaire nord-coréen constitue clairement une violation des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, et que cela est extrêmement regrettable.