Des civils trouvent la mort dans une frappe américaine contre ISIS-K

Selon des médias américains, des civils ont été tués dans l’attaque d’un drone contre un véhicule chargé d'explosifs. L’attaque a été menée par l'armée américaine dimanche dans la capitale afghane, Kaboul.

Le même jour, le Commandement central américain a déclaré dans un communiqué que les forces militaires américaines avaient « mené une attaque aérienne d'autodéfense sans pilote à l'horizon » contre un « véhicule à Kaboul ».

L'attaque visait à éliminer « une menace imminente de l'ISIS-K contre l'aéroport international de Kaboul » précise encore le Commandement central américain. ISIS-K est une branche locale du groupe militant État islamique.

CNN cite un habitant de la région selon lequel l'attaque aérienne américaine a eu lieu dans un quartier résidentiel. Neuf membres d'une même famille ont été tués, dont six enfants.

L'agence de presse AP rapporte par ailleurs que trois enfants ont été tués lors de la frappe du drone.

Dimanche, dans un autre communiqué, le Commandement central a reconnu que certains rapports font état de victimes parmi les civils. « Les explosions substantielles et puissantes résultant de la destruction du véhicule » révèlent la présence d’« une grande quantité de matériel explosif à l'intérieur, qui pourrait avoir fait des victimes supplémentaires » ajoute-t-il. Le commandement a indiqué qu'il poursuivait son enquête.

Cette frappe intervient après que les États-Unis ont mené une attaque dans l'est de l'Afghanistan à l’aide d’un drone, en représailles aux attentats-suicides meurtriers perpétrés jeudi près de l'aéroport de Kaboul.