Jeux paralympiques de Tokyo

Aux Jeux paralympiques de Tokyo, le Japon a remporté une médaille de bronze en rugby-fauteuil, pour la deuxième édition consécutive, en infligeant une défaite à l’Australie, très bien classée.

Le champion Ikezaki Daisuke a inscrit 23 essais, offrant un score victorieux de 60 à 52. La Grande-Bretagne, dans le même temps, a décroché sa première médaille d’or en terrassant les États-Unis sur un score de 54 à 49.

En football à cinq, le Japon a terrassé la France, 4-0, pour son premier match. Pays hôte, le Japon s’est donc imposé pour la première fois dans la compétition.

En athlétisme, les sportifs asiatiques ont particulièrement brillé dimanche.

La chinoise Zhou Xia a battu son propre record mondial dans l’épreuve du 200 mètres féminin, dans la catégorie des athlètes atteints de troubles de coordination. Elle a conclu la course en 27,17 secondes, améliorant sa performance lors des JO de Rio. Elle a par ailleurs battu un autre record, vendredi, à l’épreuve du 100 mètres, surpassant l’exploit antérieur de l’Australienne Isis Holt.

Le Thaïlandais Pongsakorn Paeyo a conservé son titre en 400 mètres-fauteuil. Lors des préliminaires, il a battu un record paralympique, pour ensuite décrocher un record mondial de 46,61 secondes, en finale. Il offrait ainsi, à la Thaïlande, sa première médaille d’or paralympique à Tokyo.