Au Japon, des substances étrangères découvertes dans un autre lot du vaccin Moderna

Des substances étrangères ont été trouvées dans un autre lot du vaccin Moderna contre le coronavirus. Elles ont été repérées samedi dans un grand centre de vaccination de la préfecture d'Okinawa, dans le sud du pays.

Un pharmacien a repéré des substances noires dans une seringue contenant la dose de vaccin.

Plus tard, des substances noires ont été décelées dans une autre seringue et un flacon. Et des substances roses ont été trouvées dans une autre seringue remplie de vaccin.

La préfecture d'Okinawa a interrompu la vaccination sur le site, qui reste suspendue ce dimanche.

Jeudi, le ministère japonais de la Santé a interrompu l'utilisation de doses provenant de trois lots, des substances étrangères ayant été découvertes dans des flacons non ouverts du vaccin Moderna sur plusieurs sites de vaccination.

Les trois lots ont été fabriqués dans la même usine au cours de la même période. Des substances étrangères ont été trouvées dans l'un des lots, aucune dans les deux autres.