Tokyo 2020 : les deux athlètes afghans sont arrivés au Japon

Le Comité international paralympique a indiqué que deux athlètes afghans, qui devaient participer aux Jeux de Tokyo, sont arrivés au Japon samedi. Ils avaient renoncé à leur participation à la suite de la prise du pouvoir par les talibans.

Il s'agit du coureur Hossain Rasouli et de l'athlète féminine de taekwondo Zakia Khudadadi.

Après l'effondrement du gouvernement afghan, le comité paralympique du pays a annulé leur participation, invoquant l'absence de moyens de transport sûrs pour les deux athlètes.

Mercredi, un porte-parole du CIP a déclaré que les deux athlètes avaient fui leur pays. Il a toutefois refusé de révéler leur localisation, craignant pour leur sécurité.

Samedi soir, l'organisation a déclaré que les deux athlètes étaient arrivés à l'aéroport Haneda de Tokyo et s'étaient rendus au village paralympique.

Le CIP a indiqué qu'après leur évacuation en toute sécurité d'Afghanistan le week-end dernier, les deux athlètes ont passé une semaine à Paris, en France. Le comité a précisé qu'ils avaient quitté l'aéroport Charles de Gaulle pour le Japon vendredi.

Le président du CIP, Andrew Parsons, a accueilli les deux athlètes au village paralympique. Il a publié une déclaration indiquant : « Nous avons toujours su qu'il y avait une faible chance que les deux athlètes puissent participer à Tokyo 2020, c'est pourquoi le drapeau afghan a défilé lors de la cérémonie d'ouverture de mardi ».

Selon M. Parsons, l'arrivée des deux athlètes montre le pouvoir remarquable du sport de rassembler les gens dans la paix.