Une frappe de drone tue un responsable d’attentats du groupe ISIS-K

Le commandement central américain a déclaré vendredi que les États-Unis avaient mené une attaque de drone contre un membre du groupe militant ISIS-K, l’État islamique au Khorasan. Il est soupçonné d'implication dans l'organisation d'attaques terroristes.

Selon les premières données recueillies, la frappe a été effectuée dans la province de Nangarhar, dans l'est de l'Afghanistan. La personne ciblée aurait été tuée.

L'attaque américaine est considérée comme une riposte à l'attentat-suicide présumé commis jeudi près de l'aéroport de Kaboul. De nombreux civils sont morts, de même que 13 militaires américains.