Alliance industrielle au Japon pour se procurer de l’hydrogène à un tiers du prix actuel

Des entreprises japonaises s’efforcent de se procurer de l’hydrogène à l’étranger pour moins d’un tiers du coût actuel. Ce carburant est considéré comme une source d’énergie de nouvelle génération prometteuse qui permettrait d’atteindre l’objectif de neutralité carbone. Mais son coût relativement élevé constitue un défi.

Le projet réunit le géant de l’énergie ENEOS, le fabricant de machines Kawasaki Heavy Industries et le distributeur d’hydrogène Iwatani.

Ils se sont fixés pour objectif de développer une technologie permettant de produire de grands volumes d’hydrogène à partir d’énergies renouvelables et de le liquéfier à l’étranger.

Ils vont construire également un grand navire-citerne pour transporter l’hydrogène liquéfié, ainsi que des conteneurs pour le stocker.

Ils espèrent commencer les livraisons en 2027, et à terme obtenir environ 200 000 tonnes par an. Cela représente environ 10 % de l’hydrogène actuellement utilisé au Japon.