Réunion de parlementaires japonais et taïwanais pour évoquer les questions de défense et de diplomatie vis-à-vis de Pékin

Les responsables des partis au pouvoir au Japon et à Taïwan chargés des affaires étrangères et de la défense ont tenu des discussions en ligne à quatre pour discuter des problèmes de sécurité croissants posés par la Chine.

Le responsable de la division des affaires étrangères au sein du Parti libéral démocrate japonais, Sato Masahisa, et le responsable de la division de la défense nationale, Otsuka Taku, ont participé vendredi à une réunion de 90 minutes.

Lo Chi-cheng et Tsai Shih-ying ont participé à la réunion pour Taïwan. Ce sont des parlementaires du Parti démocrate progressiste spécialisés dans les affaires étrangères et la défense.

M. Otsuka a souligné l’importance de la réunion de ces quatre membres, qu’il a comparée aux entretiens deux plus deux entre les ministres des Affaires étrangères et de la Défense. Il a souligné que la Chine renforce sa présence militaire et que les législateurs sont responsables du renforcement de la dissuasion contre Pékin.

M. Lo a décrit la Chine comme la plus grande menace dans la situation actuelle, expliquant qu’elle exerce une pression militaire et économique sur Taïwan. Il a estimé que Taïwan et le Japon devaient unir leurs forces pour s’opposer à cette menace.

Compte tenu des activités de plus en plus hégémoniques de la Chine, les quatre parlementaires ont convenu de demander à Tokyo et à Taipei d’élaborer des mesures de sécurité communes, telles que des exercices conjoints pour les opérations de sauvetage en cas d’accident maritime.