Le Japon étend l’utilisation du cocktail d’anticorps contre le Covid-19

Le ministère japonais de la Santé a autorisé l’utilisation d’un cocktail d’anticorps pour traiter les patients atteints du Covid-19 mais soignés à domicile, dans un nombre limité d’établissements médicaux. Il a informé les autorités locales de sa décision.

Le traitement, approuvé le mois dernier, concerne les patients atteints de coronavirus et présentant des symptômes légers à modérés.

L’utilisation de ce traitement était jusque-là limitée aux patients hospitalisés et à ceux qui sont soignés dans des hôtels ou dans des établissements médicaux temporaires, et qui répondent à certaines exigences.

Le ministère de la Santé était réservé au sujet de l’extension du traitement aux patients restés à domicile, car des réactions allergiques graves ont été signalées à l’étranger. Il a changé d’avis en raison de l’augmentation du nombre de personnes soignées chez elles.

Ces malades ne pourront recevoir ces soins que dans les établissements médicaux qui peuvent les admettre si leur état se détériore. Ils devront également être suivis par téléphone ou par d’autres moyens pendant 24 heures après le traitement.

À la date de mercredi, environ 10 000 personnes avaient bénéficié de ce traitement dans quelque 1400 établissements du pays. Les autorités affirment qu’aucun effet secondaire grave n’a été signalé.

Le ministère de la Santé affirme disposer de suffisamment de produits pour administrer le cocktail d’anticorps aux malades à domicile. Il n’a pas révélé la quantité exacte.