Le président iranien s’engage au rétablissement de l’économie 

Le président iranien Ebrahim Raïssi s’est engagé lors de la séance inaugurale de son Cabinet à rétablir l’économie stagnante du pays.

M. Raïssi, qui a pris ses fonctions plus tôt ce mois-ci, a organisé la réunion jeudi avec les membres du cabinet nouvellement approuvés par le Parlement.

Dans son discours, M. Raïssi a déclaré que son gouvernement s’efforcera de lutter contre la propagation des contaminations au coronavirus. Il a également souligné son objectif de former un gouvernement sans corruption.

Selon lui, la priorité absolue du gouvernement est d’améliorer les conditions de vie des habitants et mettre fin aux prix en hausse. Il a indiqué que l’Iran pouvait surmonter la pression et les sanctions économiques existantes. 

Le nouveau gouvernement iranien maintient sa position pour que les sanctions états-uniennes soient levées.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir Adbollahian, a écrit sur Twitter mercredi que sa priorité absolue était les relations avec les pays voisins et l’Asie. Il a déclaré qu’il était déterminé à mener une diplomatie équilibrée, active et intelligente.